Aller au contenu principal
Vivre ici

THALYA BURFORD, L’espoir suisse du bmx féminin

Thalya Burford ne cesse de briller dans le monde du BMX féminin. En décrochant la première place de la 1ère, 3ème et 4ème manche de la coupe du monde 2021 1, Thalya s’offre la tête du classement des coureuses de moins de 23 ans. Après un confinement propice aux sportifs, la jeune athlète se fait une place sur le plan européen et mondial du BMX Racing en 2021. Depuis qu’elle a intégré la sélection suisse l’année dernière, elle enchaîne les bons, voire très bons résultats. Le présage d’une carrière prometteuse ? Mise au point sur cette athlète made in Troinex.

La coupe du monde se déroule en 8 manches. La coureuse qui cumule le plus de points à la fin de toutes les manches remporte la compétition

CARTE D’IDENTITÉ

Prénom Nom

Thalya Burford

Âge

18 ans

Parcours scolaire

École de Troinex, Cycle de Drize, ECG Mme de Stäel orientation santé en sport-études

Parcours sportif

BMX à Troinex avec Thomas Wullschleger (2011
– 2013), puis Bicross club Genève (BCG) au Bout-du-Monde (2014 – présent)

Passions

Le scoutisme et le BMX… évidemment!

Sa plus grande fierté

Son dernier résultat à la coupe du monde à Bogota

Les résultats et les prochaines échéances sportives de Thalya

MAI
1 – 2

Manches 1 et 2 de la coupe d’Europe à Véronne, Italie

Résultats: 4ème et 3ème

8 – 9

Manches 1 et 2 de la coupe du monde à Véronne, Italie

Résultats : 1ère et 2ème

29 – 30

Manches 3 et 4 de la coupe du monde à Bogota, Colombie

Résultats : 1ère et 1ère

JUIN
19 – 20

Manches 3 et 4 de la coupe d’Europe à Sarrians, France

Résultats : 2ème et 2ème

JUILLET
7 – 11

Championnat d’Europe à Zolder, Belgique

Résultat : 2ème

AOÛT
17 – 22

Championnat du monde à Papendal, Pays-Bas

SEPTEMBRE
4 – 5

Manches 5 et 6 de la coupe d’Europe à Anadia, Portugal

11 – 12

Manches 7 et 8 de la coupe d’Europe à Valmiera, Lettonie

18 – 19

Manches 9 et 10 de la coupe d’Europe à Papendal, Pays-Bas

18

Championnat suisse à Echichens, Suisse

23 – 24

Manches 5 et 6 de la coupe du monde à Sakarya, Turquie

30 – 31

Manches 7 et 8 de la coupe du monde à Sakarya, Turquie

580

C’est le nombre de points accumulés par Thalya à la fin de la 4ème manche de la coupe du monde. Sa première place à Bogota lui a permis d’engranger 150 points. Une deuxième place rapporte, quant à elle, 130 points. En guise de comparaison, sa dauphine ne pointe qu’à 260 points, alors que la troisième du classement n’atteint même pas 230 points. Thalya prend une belle option à quatre manches de la fin de la compétition !

L’INTERVIEW

Est-ce que tu pourrais brièvement expliquer en quoi consiste ton sport ?

Je fais du BMX Race. Du départ jusqu’à la ligne d’arrivée, il faut aller le plus vite possible sur une piste avec des bosses et environ trois virages.

Quelles sont tes impressions après tes résultats à Bogota ?

Je ne sais pas quoi dire… Je ne veux pas avoir le melon. Quand on me demande si ça a été la coupe de monde, je dis juste « oui ».

Comment se passent tes entraînements ?

Je m’entraîne sur la piste du Boutdu-monde, avec les garçons. Un de mes entraîneurs est Renaud Blanc,
un champion dans l’élite suisse. Il y a aussi Éric Breuils, mon coach cantonal et l’entraîneur de mon team (…) Je m’entraîne les mardis, mercredis et vendredis. Les autres jours, j’ai des séances de musculation et de sprints avec Renaud.

Comment est-ce que tu concilies études, vie sociale et BMX ?

J’y arrivais plus facilement au début. Maintenant, avec la fin d’année scolaire, ça devient plus compliqué, surtout avec les compétitions et les déplacements à l’étranger (…) Sinon, ça va, je le vis bien. Mais, je travaille beaucoup pour l’école en dehors des cours (…) quand j’ai besoin de sortir, je rejoins les scouts, ça m’aide à faire autre chose.

En 2021, tes plus gros résultats arrivent, tu as passé un échelon. Qu’est-ce qui a changé par rapport à 2020 ?

Oui, c’est vrai. En 2020, il n’y a rien eu à cause du COVID, les compétitions se sont annulées une par une. Du coup, je me suis bien entraînée pendant le confinement. Je ne faisais que ça. (…) Mes entraîneurs me donnaient aussi des petits programmes d’entraînements puisqu’on ne pouvait pas aller à la piste. Du coup en 2021, j’étais déterminée, j’avais la hargne.

Tu penses qu’une carrière professionnelle est envisageable ?

Oui, comme tout le monde. Après le BMX tu ne peux pas trop en vivre en Suisse, donc il ne faut pas que je lâche mes études. Mais oui, j’ai envie d’être professionnelle. Sinon, je poursuis ma scolarité dans le but de devenir infirmière.

Quels sont tes objectifs sportifs en 2021?

C’est de gagner la coupe du monde ! Je vise aussi la finale pour les championnats du monde, à Papendal, en août.

Un mot à rajouter ?

J’aimerais remercier mes entraîneurs, mais aussi tous ceux qui me suivent, me soutiennent. La Mairie de Troinex également pour m’avoir attribué le mérite troinésien et surtout ma mère qui est toujours derrière moi.


Actualités

Vivre ici
19 septembre 2022

Apéritif d’automne et Inauguration du nouveau véhicule des pompiers – vendredi 30 septembre 2022

Vous êtes cordialement conviés à participer à cet apéritif et à venir découvrir le nouveau véhicules des pompiers entre 17h30... Lire plus
Vivre ici
27 septembre 2022

Film « Le poids du vide » et Table ronde

Voici le rétrospectif filmé de l'événement qui s'est déroulé à l'ancienne salle communale, le samedi 14 mai dernier suite à... Lire plus
Vivre ici
27 septembre 2022

SEMAINE DE LA DEMOCRATIE

Construire la démocratie : un enjeu crucial au coeur de la 8e édition - du 1er au 8 octobre 2022... Lire plus
Environnement
27 septembre 2022

Subventions énergie

Devenez acteur de la transition énergétique La commune de Troinex a récemment adopté un règlement dans l'optique d'encourager et de... Lire plus